Excuses pour sécher le sport

Excuses pour sécher le sport

Hier, je devais aller comme chaque semaine à mon cours d'abdos fessiers, mais j'ai séché. Et alors ? Me direz-vous. Pour une fois! Le hic c' est que ce n'est vraiment pas la première fois que je me dégonfle comme une minable. Ce cours, c'est tous les mardis depuis septembre… et ce cours, je ne l'ai fait que 3 fois.

Chaque semaine pourtant, j'ai la meilleure raison du monde. Invariablement la même :  la flemme. Motivation nulle, aucune envie de me déshabiller dans des vestiaires collectifs, irrésistible attraction de mon canap, indéniable dégoût de l'effort.

Mais ça, je ne peux décemment pas l'avouer à Mi Amor qui sait que je paie un abonnement hors de prix pour ces satanés cours, ni à mes énergiques collègues de 10 ans de moins que moi toutes gaulées comme des lianes, encore moins à Pénélope qui ne loupe pas un cours de yoga et qui fait chaque dimanche matin son jogging dans le parc Monceau, qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige. Ca non.

 

Alors, comme toute Micheline qui se respecte, je sors des excuses bidons. Voici les meilleures, les imparables. La liste de mes 10 flûtes qui me permettent de faire le mollusque sans en avoir l'air et de garder un semblant de dignité.

 

1. "J'ai réalisé sur le chemin de la salle que j'avais oublié ma basket gauche à la maison! Et le temps de repasser la chercher, j'aurais vraiment été en retard, ça m'aurait fait louper l'échauffement et j'aurais risqué un claquage. Non, il a fallu que je me résigne à ne pas y aller ce soir. Je suis dégoûtée d'être si tête en l'air".

Le conseil de Micheline : Bon, pour être honnête, cette excuse ne fonctionnera que si vous êtes vraiment tête en l'air ! En ce qui me concerne, ça m'est déjà vraiment arrivée, donc c'est un de mes plus efficaces prétextes.

 

2. "J'ai oublié de vider mon sac et de laver mes affaires après le cours de la dernière fois. Du coup, si j'ouvre mon sac, ça pue le fennec et je ne peux décemment pas infliger ça à mes copines du sport."

Le conseil de Micheline : c'est évident, celui-ci ne fonctionne QUE si vous êtes vraiment allée au sport la dernière fois. Autrement dit, c'est une excuse à n'utiliser que 2 ou 3 fois de l'an. Et puis entre nous, c'est pas comme si j'avais des copines au sport. Mais le tout est d'avoir un peu d'aplomb.

 

3. "Mon Microbe a une interro super importante demain et bien sûr, il n y a que moi qui puisse l'aider à réviser et on en a pour des heures… Non, vraiment, ça serait égoïste d'aller au sport ce soir. Mon rôle de mère avant tout."

Le conseil de Micheline : attention, si votre microbe n'est qu'au CE2, ça ne sera guère crédible. Je vous conseille aussi de mettre le gosse dans la combine en l'achetant avec une piécette ou deux, histoire qu'il ne vous trahisse pas, car c'est évident, vous n'avez aucune intention de passer la soirée à vous faire chier à le faire réciter sa leçon sur les fleuves et leurs affluents.

 

4. "Je suis tellement speed en ce moment que je n'ai même pas pris le temps de m'épiler les aisselles et franchement, aucune envie de lever les bras devant tout le monde et de passer pour une fille négligée." De là, ajoutez avec un petit soupir : "De toute façon, je n'ai plus le temps de rien, pas même de prendre soin de moi, j'en peux plus."

(Là, bien sûr, au fond de vous, vous savez très bien que rien ne vous empêche de mettre un t.shirt à manches longues ou mieux encore, de vous raser en 2 secondes sous la douche, mais a priori, vous avez réussi à changer de sujet et à passer un instant pour la pauvre malheureuse à qui il ne faut pas en demander davantage)

 

5. "J'ai encore tellement de courbatures de la dernière fois ! Mieux vaut attendre que ça passe un peu car je ne réussirai à rien faire si j'y vais ce soir."

Le conseil de Micheline : Pour être crédible, faites des ailles et des ouilles fréquents quand vous marchez les jours précédant votre dégonflade programmée.

Attention toutefois car ici, même limite que l'excuse bidon n°2 ! Il faut VRAIMENT y être allée récemment.

 

6. "J'irai plutôt au cours du dimanche matin, il est plus sympa je trouve!"

Le conseil de Micheline : Alors celui-là, vous pouvez le servir à toutes les sauces ! Vous sortez la fausse excuse, et hop, vous enchaînez sur la projection pleine de motivation pour la séance du dimanche. Certes, tout ceci n'est que de la procrastination. On sait bien que vous n'irez jamais à ce cours (un dimanche matin quoi ?!) mais sur le coup, en ce qui me concerne, ça me donne même l'illusion d'une bonne conscience !

 

7. "J'ai un orgelet ! Du coup, c'est vivement déconseillé de mettre mes lentilles de contact, et franchement, faire du sport en lunettes, NO WAY!"

Mais gros l'orgelet.

 

8. "La nounou doit rentrer plus tôt chez elle ce soir, et puis j'ai eu un problème de train d'autant que j'étais déjà sortie à la bourre du boulot à cause de Monsieur Duchemol qui me tenait la jambe et qui a été horrible, et puis faut dire que j'ai hyper mal à la cheville depuis que je suis tombée en sortant de la boulangerie avec Microbe qui venait de perdre sa basket sur laquelle je me suis pris les pieds, et puis j'ai mes règles en plus…" Bla bla bla.

Le conseil de Micheline : Autant vous le dire, le principe essentiel dans les excuses bidons, c'est d'éviter de les cumuler. Pourtant, une foultitude de raisons foireuses et indépendantes les unes des autres, surtout si elles sont abracadabrantes, peut faire son effet. Mieux vaut beaucoup trop que trop, non ? Faites en donc des caisses !!!!

 

9. "Ho non, franchement, j'ai mis des heures à me sécher les cheveux ce matin, aucune envie de tout foutre en l'air avec une séance motifiante de sport, d'autant que demain j'ai une réunion hyper importante, faut que je sois présentable."

Le conseil de Micheline : vous savez pertinemment que ce n'est pas pour ce que vous bougez au sport que vous allez transpirer comme une truie au point d'avoir les cheveux trempés de sueur mais il faut faire semblant d'y croire ; même si vous savez qu'après une nuit de sommeil votre super coupe ne rassemblera de toute façon plus à rien demain matin.

 

10. "Flûte, j'ai mis mon soutif bandeau aujourd'hui et faire du sport avec un soutien-gorge sans bretelle, c'est comme faire un pique-nique en pantalon taille basse : seins ou fesses dehors assurés ! Tant pis, j'ai mal joué, j'y vais pas… "

Le conseil de Micheline : Là aussi, il faut y croire. Cela suppose également d'avoir une poitrine suffisamment volumineuse pour que ce genre d'incidents puisse arriver.

NB : Excuse non testée en ce qui me concerne. Du coup.

 

 

Entre nous, je ne suis pas certaine que Mi Amor soit tout à fait dupe. Je le soupçonne de faire gentiment semblant de me croire... Il va donc falloir que je renouvelle mes excuses, à défaut de pouvoir annuler mon abonnement de 36 mois au club de gym...

 

Des idées ? Vous, c'est quoi vos meilleures excuses bidons pour sécher la gym  ???

 

 

2 comments

  1. Alors moi, pour la zumba, j’en ai une vraie de vraie mais qui m’arrange bien: « mon chéri est en déplacement donc j’ai personne pour me garder les enfants ». A défaut, j’utilise un très bon: « j’ai mal aux seins donc je ne peux pas sauter dans tous le sens » (je vois d’ici vos sourires narquois, mais oui, je peux avoir mal aux seins malgré mon 90A, donc non seulement ils sont petits mais, en plus, ils me font mal à une certaine période du mois, j’ai tout gagné! Bon, ça sert au moins pour pas aller au sport…). J’ai aussi le plus classique: »j’ai mal au dos ».Avec ça, j’arrive à faire sauter facile deux ou trois cours par mois…

    • Ha oui c est pas mal le coup du deplacement… Apres, moi, je cherche surtout des flutes pour embobiner mi amor alors ca ca marche pas du coup… Mais je note pour les collegues;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.